Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Horloge

recherche infos :

Je cherche des infos  :

- sur les filets de camouflage

- sur le marquage remorque

- sur les radios

- sur les affût M24A1 et M24A2

11 septembre 2005 7 11 /09 /septembre /2005 00:00

Conçu par John Browning pendant la Première Guerre mondiale, le Browning Automatic Rifle a vu son service limité durant ce conflit. Il commença à être largement utilisé lors de la Seconde Guerre mondiale quand les compagnies américaines avaient besoin de feu lourd, automatique et mobile. Pas vraiment un fusil d'assaut, et pas vraiment une mitrailleuse légère, le BAR a servi en tant qu'un intéressant et efficace hybride des deux (d'autant plus qu'il offrait deux cadences de tirs différentes). Son principal défaut était la faible capacité de son chargeur. Montage sur affût M24A1 ou M24A2.

Spécifications techniques

  Type   Fusil-mitrailleur
  Fonctionnement   Automatique, semi-automatique
  Calibre et/ou munition   .30 (7,62 mm)
  Cadence de tir   300-450 (lent) ou 500-650 (rapide) coups/min
  Chargeur   20 balles
  Précision   Moyenne
  Portée   550 mètres
  Masse   8,33 Kg
  Longueur   1194 mm / canon: 600 mm
  Vitesse initiale   930 m/s

Repost 0
10 septembre 2005 6 10 /09 /septembre /2005 00:00

A la fin de la Première Guerre Mondiale et le développement des chars d'assaut, les forces armées américaines ont remarqué que les mitrailleuses refroidies par eau, et notamment la M1917A1, prenaient beaucoup trop de place dans les véhicules blindés. La crise en Europe ne faisant qu'augmenter à partir de 1930, l'Ordnance Department américain est chargé de développer une mitrailleuse refroidie par air pour l'infanterie.Ainsi, la mitrailleuse Browning 1919A4 voit le jour, développée par l'ingénieur John Browning, en calibre 7,62 mm (calibre américain : .30) et qui possède une puissance de feu identique à la M1917A1 refroidie par eau.La mitrailleuse est généralement appelée "Calibre 30", une dénomination provenant du calibre américain de l'arme correspondant au 7,62 mm Européen. Montage sur affût M24A1 ou M24A2.

Spécifications techniques

  Type   Mitrailleuse
  Fonctionnement   Automatique
 Calibre et/ou munition   .30 (7,62 mm)
  Cadence de tir   500 coups/min
  Chargeur   100 balles
  Précision   Moyenne
  Portée   1000 mètres
  Masse   18,5 Kg
  Longueur   1041 mm
  Vitesse initiale   930 m/s

Repost 0
9 septembre 2005 5 09 /09 /septembre /2005 00:00

Jerrycan, jerrican :  de l'anglais Jerry, surnom populaire des allemands, et can "récipient").

Conçu par Hans-Jurgen Müller, fondateur de la Müller Maschinen GmbH, ce récipient apparaît dans l'armée allemande en 1939. Sa forme parallélépipédique facilite le transport et la manipulation du carburant dont les unités motorisés de la Wehrmacht ont besoin. Au cours de la campagne de France du printemps 1940, les troupes britanniques et françaises en récupèrent quelques modèles. L’été suivant, l’un d’eux est envoyé par les Anglais aux Etats-Unis. Aussitôt, l’Etat-major américain adopte le jerrican d’essence et le produit en grande quantité.

S’il est copié sur le modèle allemand, il est aussi amélioré. Son orifice de versement est modifié afin de pouvoir y adapter un bec verseur souple et une prise d’air automatique est ajoutée pour permettre de le vider plus rapidement. Le jerrican américain est fabriqué en tôle d’acier ; de couleur verte kaki, jaune sable ou noire ; sa contenance est de 20 litres soit 5 galons US (18,93 litres) ; ses dimensions sont 47 x 35 x 18 cm.

Entre le débarquement de juin et le début de l'automne 1944, c'est à dire en pleine guerre contre une Allemagne qui est encore loin de capituler, pas moins de 15 millions et demi de "jerricans" vont disparaître sur un total de 17 millions et demi sur l'ensemble du territoire français libéré, soit plus de 300 millions de litres d'essence. Des appels sous formes d’affiches ou de tracts sont adressés à la population par les autorités militaires alliées, au titre explicite : " On recherche jerrican " ou encore " Avis important : Avez-vous un bidon d’essence ? " Les élèves des écoles sont sollicités pour récupérer les jerricans, et des diplômes avec la photo et la signature d’Eisenhower sont remis à ceux qui en collectent le plus grand nombre. De son côté, le Grand Quartier Général Allié rédige le communiqué suivant " Civils, remettez immédiatement soit à votre mairie, soit aux enfants chargés de les ramasser, TOUS LES BIDONS " JERRICAN " que vous pourrez trouver. Surtout ne les donnez pas directement aux soldats, vous entraveriez la marche des convois.

Repost 0
8 septembre 2005 4 08 /09 /septembre /2005 00:00

Quelques maquettes de WC52 :

 

Repost 0
28 août 2005 7 28 /08 /août /2005 00:00

Quelques dioramas mettant en scène le WC52 ... et le WC51 :

 

 


 

Repost 0
27 août 2005 6 27 /08 /août /2005 00:00

La mitrailleuse Browning M2 cal .50 (12.7mm) est une arme automatique créée juste aprés la Première Guerre mondiale et conçue à l('origine pour équiper les avions.

Elle est alimentée par bandes de toile de 110 cartouches ou par bandes métalliques à maillons de 105 cartouches.

Fonctionnant en tir semi ou automatique et refroidie par air, la mitrailleuse M2 est transportable par un homme, à condition de ne pas emporter trop de munitions.

En remplaçant certains des éléments, les munitions peuvent être engagées du côté gauche ou droit.

La mitrailleuse M2  était utilisée en appui d'infanterie au sein des compagnies d'armes lourdes (D company au 1er bataillon du 7th IR par exemple) mais aussi sur véhicules (chars, automitrailleuse M8, Half Track, Dodges...) ou encore comme arme anti-aérienne une fois montée sur un affût spécial. Montage sur affût M24A1 ou M24A2.

 

Spécifications techniques

  Type   Mitrailleuse lourde
  Fonctionnement   Automatique
  Calibre et/ou munition    50 (12,7 mm)
  Cadence de tir   450-550 coups/min
  Chargeur   Bandes de 105 ou 110 cartouches
  Précision   Moyenne
  Portée   1 830 mètres
  Masse   24 Kg
  Longueur   1625 mm / canon: 1125 mm
  Vitesse initiale   760 m/s

 
 
Repost 0
26 août 2005 5 26 /08 /août /2005 00:00

 

Certains WC55 (construit à 5380 exemplaires) ont été reconvertis en WC52. Il s'agit d'un porte canon antichars de 37 mm ( canon antichars M4 puis M6 ). Dans la caisse, des coffres latéraux sont adaptés pour le transport des obus.

Longueur : 4.25 m -- Hauteur : 2.49 m -- Largeur : 2.18m -- Poids : 2 540 kg --Charge utile : 820 kg

 
 
  
 
 
 
Un modèle équipé d'une mitrailleuse Browning M2 cal .50 à l'avant.

 





Et voici quelques dessins du canon de 37mm :

 


Retour sommaire
Repost 0
21 août 2005 7 21 /08 /août /2005 00:00

Cette indication sur les véhicules est apparut dès 1943, durant les combats en Sicile. Elle devient obligatoire, dès 1944, pour tous les véhicules. Ce type de marquage permet une identification rapide de la classe de tonnage du véhicule, principalement nécessaire aux soldats du Génie chargés de faire passer les véhicules sur des ponts de bateaux ou des barges nécessaires à la traversée de rivières. Ils pouvaient ainsi arrêter les véhicules qui étaient trop lourds pour leur pont .

Au début du conflit les véhicules portaient l'indication du tonnage à l'avant droit dans un rectangle de 7" x 8". Ce rectangle fut remplacé par un disque de 6" à 9".Le disque est fixé à l'avant droit du véhicule sur la calandre , sur le pare-choc ou bien peint directement sur le garde-boue ou le pare-choc . La couleur du disque est jaune et les chiffres noirs. Si le véhicule est un véhicule tracteur, il peut y avoir deux chiffres l'un au dessus de l'autre : celui du haut pour le tonnage du véhicule solo et celui du bas pour le tonnage de la charge remorquée.

            
 
 
Repost 0
18 août 2005 4 18 /08 /août /2005 00:00

4- La remorque 1/4 ton telephone cable splicer K-38

Remorque atelier du SIGNAL CORPS contenant le matériel pour épisser et relier les câbles téléphoniques, appelé lot d'outillage TE56.

Caractéristiques:

Longueur hors-tout

  1,98 m     

Largeur hors-tout  

  0,98 m     

Hauteur hors-tout 

1,07 m  

Dimension des jantes 

18 x 4    

Pression des pneus

  1,4 kg/cm²        

Poids d'embarquement (à vide) 

186 kg   

Poids en charge 

413 kg   

Charge utile 

227 kg   

 

Le timon et son anneaux d'attelage sont en fer plat avec un cerclage permettant le maniement manuel. La béquille est non basculante, mais peut être réglée d'avant en arrière (blocage au moyen du petit volant de serrage) pour une bonne stabilité lors du désarimage.
 
 
Repost 0
15 août 2005 1 15 /08 /août /2005 00:00

Il existe différentes remorques pouvant être attelées au Dodge:

1- La remorque 1/4 ton :

Apparue en 1942, elle fut construite à plus de 150 000 exemplaires par Bantam, concepteur malheureux de la jeep, sous l'appellation de Bantam T3 et par la société Willys sous l'appellation de MBT (MB Trailer). D'autres constructeurs furent associés à sa construction en série comme Fruehauf, Checker, Converto…  

Caractéristiques:

Longueur hors-tout

  2,750 m     

Largeur hors-tout  

  1,422 m     

Hauteur hors-tout (avec bâche) 

1,010 m  

Dimension des jantes 

16 x 4,50 E    

Dimension des pneus 

  650 x 16      

Pression des pneus

  2,1 kg/cm²        

Nombre de plis des pneus 

   6 

Voie 

1,224 m  

Poids d'embarquement (à vide) 

260 kg   

Poids en charge 

714 kg   

Charge utile (remorque) 

453 kg   

Garde au sol 

24 cm   

Hauteur du crochet d'attelage 

   62 cm

  à la longueur des chaînes de sureté !!!

 
Une caractéristique intéressante de cette remorque, elle est amphibie  !!
 
 
 

2- La remorque 1 ton G-518 "Ben Hur" :

La remorque G-518 connu sous le nom de remorque "Ben Hur" a été conçue pour être remorquée  par des camions de 2,5 ton mais pendant la guerre elle était également remorquée par des camions de 1 ton à 7,5 ton et même quelques véhicules blindés.  La remorque est composé d'une caisse en bois ou en acier de 2,4m de long par 1,2m de large montée sur un essieu simple.  Habituellement la remorque est recouverte d'armatures et d'une bâche de protection.   Différentes variantes ont été employées pour transporter des pompes à eau, cuisines mobiles, générateurs, etc... Les G518 ont été construites par les compagnies suivantes: American Bantam, Ben Hur, Century Boat Works, Checker, Dorsey, Gertenslager, Henney, Hercules Body, Highland Body & Trailer, Hobbs, Hyde, Mifflinburg Body, Naburs, Nash Kelvinator, Omaha Standard Body, Pke, Queen City, Redman, Steel Products, Strick, Transportation Equipment Corp, Truck Engineering Corporation, Willys Overland, Winter Weiss, Baker, Covered Wagon Co., Keystone et Streich. Cette remorque a été construite de 1941 à 1945.

 

3- La remorque citerne à eau 1 ton "Buffalo" :

 

Suite

Repost 0