Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Horloge

recherche infos :

Je cherche des infos  :

- sur les filets de camouflage

- sur le marquage remorque

- sur les radios

- sur les affût M24A1 et M24A2

9 septembre 2005 5 09 /09 /septembre /2005 00:00

Jerrycan, jerrican :  de l'anglais Jerry, surnom populaire des allemands, et can "récipient").

Conçu par Hans-Jurgen Müller, fondateur de la Müller Maschinen GmbH, ce récipient apparaît dans l'armée allemande en 1939. Sa forme parallélépipédique facilite le transport et la manipulation du carburant dont les unités motorisés de la Wehrmacht ont besoin. Au cours de la campagne de France du printemps 1940, les troupes britanniques et françaises en récupèrent quelques modèles. L’été suivant, l’un d’eux est envoyé par les Anglais aux Etats-Unis. Aussitôt, l’Etat-major américain adopte le jerrican d’essence et le produit en grande quantité.

S’il est copié sur le modèle allemand, il est aussi amélioré. Son orifice de versement est modifié afin de pouvoir y adapter un bec verseur souple et une prise d’air automatique est ajoutée pour permettre de le vider plus rapidement. Le jerrican américain est fabriqué en tôle d’acier ; de couleur verte kaki, jaune sable ou noire ; sa contenance est de 20 litres soit 5 galons US (18,93 litres) ; ses dimensions sont 47 x 35 x 18 cm.

Entre le débarquement de juin et le début de l'automne 1944, c'est à dire en pleine guerre contre une Allemagne qui est encore loin de capituler, pas moins de 15 millions et demi de "jerricans" vont disparaître sur un total de 17 millions et demi sur l'ensemble du territoire français libéré, soit plus de 300 millions de litres d'essence. Des appels sous formes d’affiches ou de tracts sont adressés à la population par les autorités militaires alliées, au titre explicite : " On recherche jerrican " ou encore " Avis important : Avez-vous un bidon d’essence ? " Les élèves des écoles sont sollicités pour récupérer les jerricans, et des diplômes avec la photo et la signature d’Eisenhower sont remis à ceux qui en collectent le plus grand nombre. De son côté, le Grand Quartier Général Allié rédige le communiqué suivant " Civils, remettez immédiatement soit à votre mairie, soit aux enfants chargés de les ramasser, TOUS LES BIDONS " JERRICAN " que vous pourrez trouver. Surtout ne les donnez pas directement aux soldats, vous entraveriez la marche des convois.

Partager cet article

Repost 0

commentaires